Mise au point

Vous aurez surement remarqué que nous sommes moins réguliers à la GreenerFamily pour vous écrire des articles sur le blog. Meme sur les réseaux sociaux, nous partageons moins notre quotidien familial. Nous avons fait une pause. Une pause pourquoi ?

Il n’y a pas de raison apparente à premiere vue. Ça s’est fait naturellement. Après avoir pris du recul sur cette soudaine pause, nous avons trouvé une premiere explication qui en cachait une autre.

Première onde de choc

Nous stagnons dans notre démarche zéro déchet. Voire, nous nous reposons sur nos lauriers.

  • Car nos situations professionnelles ont changé. Et il a fallu faire au mieux pour ne pas revenir en arrière sur nos progrès.
  • Car nous sommes impliqués localement avec des associations. Et le contact direct est une source plus réjouissante que de témoigner sur le net, avouons-le
  • Car le contexte et l’ambiance a changé autour du zéro déchet et les questions environnementales.

Et là se cache l’autre explication….

L’état des lieux

Depuis le debut de notre démarche zéro déchet, il y a 5 ans, nous suivons tout ce qui se fait. Et nous apprenons à connaître les fers de lance de ce mouvement. Cet esprit de colibri nous correspondait et faire notre part en partageant notre experience nous encourageait à continuer. Mais cela fait 1 an que les temps changent… En tout cas, nous percevons inconsciemment un changement….

Lors de nos conférences, nous aimons faire la remarque que le zéro déchet est le depart (ou le complement) d’autres branches qui aident au changement et à une transition écologique : le minimalisme, l’écofrugalité, le véganisme etc… Lors de nos conférences aussi, nous faisons un parallèle au mouvement écologiste, assez donneur de leçon et victimisant : nous avons fait le constat de leur défaite suite à ces comportements assez negatifs dans l’esprit des gens.

Et ce que nous vivons, lancé aussi par le film Demain, est plus un message positif et c’est pour cela que le mouvement prend plus d’ampleur. Nous étions plus du coté de Pierre Rabhi et Cyril Dion que celui de Nicolas Hulot lors de la manifestation du Chant des colibris. Nous aimions voir que les jeunes étaient concernés par cette cause et que le bobo ecolo à tendance hipster était un cliché désué.

Ca avancait !

Mais quelque chose clochait tout de même ces derniers temps… Et les derniers evenements de ces derniers jours ont revelé ce qui nous empechait d’avancer.

La prise de conscience

Après un debut plein d’espoir et encourageant pour changer le monde, nous avons vu apparaître des discours plus alarmistes, plus militants prendre le dessus. Du coup un sentiment de culpabilité nous a envahi inconsciemment. Pourquoi continuer alors que nos petits gestes ne servent à rien ? Pourquoi prôner un mode de vie écofrugale alors que l’essentiel de la pollution ne vient pas de nous ? Pourquoi changer alors que tout part en vrille ? Voir une révolte monter en puissance et que rien ne bouge toujours ?

Ne pas pouvoir prendre part à cet activisme nous culpabilise, pour penser être finalement inutile, alors que nous avons été là depuis le départ de ce mouvement.

Et puis, une révélation

Oui, nous savons très bien l’urgence de la situation. Mais nous ne nous reconnaissons pas dans ces dernières prises de positions d’acteurs chez qui nous nous reconnaissions. Nous ne nous reconnaissons plus en ces têtes d’affiche qui nous ont fait prendre conscience de ces nouvelles pratiques.

Avons-nous evolué ? Sommes-nous affranchi d’une certaine emprise ?

Voir la Une des journaux qualifier d’extremistes ecolo certaines personnes que nous suivons et pensions etre du même avis qu’eux. Etre qualifé d’inertie par nos petits gestes au quotidien au profit d’etre plus en action.

Un souvenir amer des années 90 nous revient en pleine face et pour nous, ce n’est pas le chemin à prendre.

Nous ne nous sentons pas ecolo mais acteurs du changement.

Nous ne nous sentons pas rebelles mais plutot bienveillant.

Même si les methodes de Pierre Rabhi sont decriées, le colibri qui est en nous nous dit de continuer dans notre voie. Faire mieux avec moins. Trouver la meilleure solution pour soi, n’est pas la meme que la solution du voisin. Mais les valeurs communes  nous font avancer ensemble. Et c’est ce que nous aimons faire dans les associations locales où nous intervenons.

Avec, Contre ou à coté ?

Cette reflexion a été dure à se l’avouer. Mettre des mots sur cette gene alors que nous participons à un changement a été dur à identifier. Mais aujourd’hui, nous sommes ancrés comme un chene au milieu d’une foret en feu. Nous sommes alignés et pleinement conscients.

Et avec ce long texte, nous voulons témoigner de ce passage à vide au cas où des personnes se soient aussi perdus en route car culpabilisés par leur « inaction ». Non, nous ne sommes pas inactifs. Nous faisons notre part. Comme nous l’entendions récemment de Camille dans sa Story de Girl_Go_Green, dans un Système, on est soit AVEC, soit CONTRE soit A COTE. Je crois que vous aurez compris et nous aussi, que nous préférons acter AVEC le sytème pour le changer de l’intérieur

Même si vous allez en vélo à votre travail chez Total, ce n’est pas inutile, car vous allez planter votre graine de colibri de l’intérieur. Même si vous pouvez seulement trier vos déchets, ce n’est pas inutile, car si vous ne le faites pas, cela terminera enfoui ou incinéré ! Même si vous êtes tout seul à ramasser les mégots par-terre, ce n’est pas inutile, car par l’exemplarité vous pouvez changer la vision d’une ou plusieurs personne(s).

Nous en sommes convaincus : le changement viendra aussi de là ou comme le dit Jean de La Fontaine

Patience et longueur de temps Font plus que force ni que rage

Et vous, vous êtes plutôt AVEC, CONTRE ou à COTE du Système ?

Publicités

A propos GreenerDaddy

Un ancien citadin qui s'essaie aux gestes eco-citoyen et qui y trouve un grand plaisir !
Galerie | Cet article a été publié dans zéro déchet. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Mise au point

  1. Milia dit :

    J’ai connu le même passage à vide, et suis moi aussi revenue ce mois-ci sur mon blog après un an d’absence !

    J'aime

  2. Coucou La Greener Family !

    J’espère que vous allez bien, je prends toujours plaisir à lire vos postes de blog même si tout comme vous je partage-moins sur le miens.

    Je vous rejoins sur certains points comme lors ce que vous parlez du côté militant, c’est un peu au moins je m’y retrouve moins que d’autres. J’ai surtout envie de partager mes expériences sur plein de sujets vers une vie plus respectueuse de la planète. C’est bien de prendre conscience et les chiffres y aident. mais le côté culpabilisant très peu pour moi.

    En tout cas je continue de vous de vous suivre ici ou sur Instagram. À bientôt.
    Samia

    J'aime

  3. VILLAIN Catherine dit :

    Tenez bon! Avec le système, de l’intérieur, pour le faire changer.
    J’étais prof au lycée de Dourdan (retraitée depuis 2 ans) et vous êtes venus tous les deux parler à nos élèves et leur montrer un chemin. A moi aussi, d’ailleurs ! Vous en avez convaincu plein, qui ont depuis adopté de nouveaux gestes en faveur de notre Terre. Nous avons des éco-volontaires qui s’intéressent au développement durable, et grâce au chemin que vous nous avez tracé, nous avons installé une ruche, collecté et recyclé le papier du lycée, et des projets de plantations mellifères dans des bacs fabriqués à base de palettes sont en cours. A la cantine, un projet de méthanisation des déchets est en gestation et le pain malheureusement gaspillé est redistribué à une ferme pédagogique près de Chartres, tout cela grâce au bénévolat. Les commandements du zéro déchet trônent sur mon frigo et ont été diffusé aux élèves.
    Les graines de colibri sont en marche, lentement mais sûrement.
    Je suis en train de lire le livre de Fred Vargas : « L’humanité en péril; virons de bord toute! » Il est plein de chiffres qui fond peur, mais qui font prendre conscience du danger et de l’urgence aussi. Et elle suggère des pistes pour notre quotidien, tout comme vous le faites. Je pense donc que participer à la mise en garde et donner des pistes d’action est la meilleure solution pour entrainer les « timides », et faire que le plus grand nombre de personnes possible entre dans la démarche.
    Alors, pas d’états d’âme ! votre action est exemplaire. Bravo et merci à la Greener Family… et je serai toujours heureuse de vous lire, même si c’est moins souvent, pour piocher des idées et des actions, à notre modeste échelle de petit colibri.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.