Notre SERD en Afrique du Sud

Partir en voyage organisé en Afrique du Sud : voilà notre Semaine Européenne de Réduction des Déchets à nous.

Alors que la SERD battait son plein en Europe, nous étions à plus de 9000km avec un objectif de produire le moins de déchets possibles lors de notre voyage.

Comment on s’en est sortis après 10 jours de voyage organisé?

Valise zéro déchet

Commencer par réduire son impact environnemental en réduisant sa valise.

Nous avons sorti ce qui nous faisait plaisir de prendre en voyage et après nous avons diminué jusqu’à avoir l’essentiel pour 10 jours.

Les t-shirts Natural Peak nous ont aidé a réduire le nombre de hauts à prendre. Néanmoins, le coté girly reprend un peu le dessus et l’envie de rajouter 1 ou 2 haut(s) pour le « au cas où » reprend le dessus.

valise zéro déchet

GreenerDaddy a été très efficace sur ce coup là!

Nous aurions pu prendre une valise cabine chacun. Mais nous aimons les souvenirs de vacances, alors nous avons pris une valise de taille juste au-dessus pour remplir la moitié et laisser le reste pour les achats.

Le + : une valise qui bat les records de poids! 16kg à l’aller et 18kg au retour!

Le – : la gestion du lavage des sous-vetements et des chaussettes. En voyage organisé, nous changions d’hotel tous les jours. Difficile de tout faire secher! Nous avions prévu les sous-vetements jusqu’au point de ralliement les 4 derniers jours dans le meme hotel, mais pas pour les chaussettes.

Trousse de toilettes zéro déchet

Nous avons pris l’essentiel chacun :

  • brosse à dent bioseptyl
  • dentifrice pachamamai à la menthe
  • déodorant (pierre d’alun pour l’un et made in maison pour l’autre)
  • peigne en bois
  • rasoir
  • Shampoing Sweety de Pachamamai
  • Savon spécial zzzzezzzzz de La savonnerie du bout du monde
  • Crème Cozie
  • Notre anti-moustique Made in maison

Le seul hic a été les medicaments : nous etions en zone de paludisme. Pour plus de sécurité, nous avons suivi un traitement. D’autre part, j’ai ajouté le doliprane. Et dans mes fonds d’armoire à pharmacie, il me restait un Tiorfan enfant et un Smecta que j’ai ajouté dans ma trousse de toilette… Et ils m’ont été utile durant le sejour au passage…

Le + : trousse de toilette light et efficace

Le – : finalement aucun moustique, tique et Cie… mais question santé, il ne faut pas jouer…

Sac à dos zéro déchet

L’avantage d’etre en voyage organisé, c’est que le bus nous suit tout le temps. AInsi, on peut prendre plus de choses sans pour autant etre chargé comme des mules lors des visites.

Dans l’avion, nous avions pris :

  • un cache cou ou une écharpe : la clim’ est fatale durant 10h d’avion!
  • notre manteau car cela evite d’utiliser la couverture sous plastique mis à disposition par la compagnie aerienne
  • nos ecouteurs car cela evite aussi d’utiliser les écouteurs sous plastique mis à disposition par la compagnie aerienne
  • notre gourde filtrante qui a finalement passé les contrôles de sécurité sans encombre

  • notre verre reutilisable
  • une serviette (je n’ai pas osé les couverts à cause de la douane)
  • nos appareils electroniques + leurs chargeurs
  • un bon livre
  • une petite trousse de toilette (brosse à dent bioseptyl+dentifrice pachamamai +déodorant solide + creme de moins de 100ml)

Le + : independant de tout plastique

Le – : la gourde filtrante doit etre vide lors du passage à la douane. Attention : s’il y a un transfert, il faut penser que la gourde doit etre aussi vide avant de sortir de l’avion. Pour nous, lors de notre correspondance à Londres, il n’y avait pas de toilettes entre l’avion et la douane pour vider ce qui nous restait (ou on n’a pas du les voir). Du coup, on a tout bu d’un coup!

Dans le bus, nous avions toujours :

  • notre gourde filtrante
  • notre verre reutilisable
  • une serviette
  • nos appareils photos et telephone
  • une veste/gilet ou une echarpe
  • une trousse à pharmacie light : doliprane + quelques graines d’anis pour la digestion
  • Sacs à vrac / tote bag
  • Mouchoirs en tissus

Le + : finalement, nous avons toujours trouvé un robinet pour remplir notre gourde. Jamais en panne d’eau.

Le – : sortir sa gourde au restaurant. Je trouve que cela ne fait pas « bonne séance » de boire à la gourde au restaurant. Néanmoins, nous avons profité pour gouter aux bieres brassées locales et aux vins sud africains… j’avoue, un peu de coca le jour où mon ventre a fait des siennes pour passer au karsher la tuyauterie…

Un voyage presque zéro déchet

En conclusion, nous avons été surpris de notre efficacité. Cela a été également l’occasion de parler de notre démarche dans le groupe.

Bouteille d’eau plastiques

A raison de 2 bouteilles plastiques par jour par personne que nos copains de groupes prenaient pour boire, nous avons évité plus de 40 bouteilles. La bouteille était vendue 10R soit 80 cents environ. 30 euros que nous avons pu utiliser dans les souvenirs

Verre reutilisable et paille

ont été efficace en avion. Lorsque les hotesses passaient, cela les faisaient rigoler de remplir « notre » verre mais voilà encore une économie de plastique sans effort

Pour la paille, nous ne l’avions jamais sur nous… Mais nous precisions toujours « without straw please »

No plastic bag

Toujours refuser le sac en plastique! D’ailleurs, ce genre de remarques fait souvent « mouche » et les gens que nous croisons sont surpris mais conscient du geste. Nous avons été régulièrement félicités

Personne n’est parfait

Mais comme nous ne sommes pas parfaits, les points où nous nous sommes fait avoir ont été :

  • le beurre dans les petites barquettes aux buffets des hotels
  • quelques serviettes en papier qui étaient enroulées autour des couverts (rarement tout de meme)
  • le papier bulle pour protéger nos souvenirs du retour en avion
  • les plateaux repas des avions …

et nous avons passé un voyage inoubliable.

Publicités

A propos GreenerMummy

Soucieuse de l'environnement comme tout le monde, mais une envie de changement immédiat. J'ai alors lancé le blog : https://leslunettesecologiques.com . Puis en famille le blog : https://greenerfamily.fr
Galerie | Cet article, publié dans écofrugal, Voyage, zéro déchet, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.