Un budget zéro déchet

Après 2 ans de Zéro déchet officiels, nous voilà à vérifier si nos premières économies se confirment. 1 an, notre Bilan Du zéro déchet à l’écofrugalité nous montrait une belle amélioration de notre budget; Qu’en est il maintenant ?

Un budget stable

Nous venons de faire l’exercice sur le mois de Février. Verdict …. 450 euros pour notre budget alimentation qui se décompose comme suit :

  • A l’AMAP
    • 50 euros pour notre panier de légumes bio ET Locaux
    • 10 euros pour une volaille
  • Au marché
  • Crèmerie : 40 euros. Expérience réussie pour le fromage blanc ou la crème fraiche dans nos bocaux. Depuis, nous avons aussi trouvé la boite qui nous permet de varier nos achats de fromages
  • Poissonnier : 25 euros. De belles réussites même s’il reste à trouver des bocaux pour les « poissons avec des yeux » !
  • Boucher : 80 euros. Une étale qui ne paie pas de mine mais qui me rappelle mon enfance. Un boucher qui sait y faire.
  • Charcutier : 60 euros. Un couple qui jouent le jeu avec nos boites. Lui est bienveillant, elle s’occupe de nous 🙂
  • Maraicher : 40 euros. Fruits et complément de légumes d’un producteur Orléanais qui a été le premier à nous encourager dans notre démarche et qui attend qu’on ouvre un stand au marché pour y vendre nos sacs de vrac !
  • En magasin
    • Naturéo : 50 euros. Notre appoint bio
    • Day-By-Day : 40 euros. Le tout vrac quand on arrive à le trouver sur notre chemin
    • Carrefour : 50 euros. Le reste …

Diminuer la viande ?

A y regarder de plus près, sans surprise, le viande est le poste le plus élevé. Ajoutons le poisson et la charcuterie, voilà 41% de notre budget alimentation. Faut il pour autant basculer dans le végétarisme pour diminuer nos émissions de Gaz à Effet de Serre ? Nous avons fait le choix du flexitarisme en privilégiant les produits de qualité.

Encourageant

Et bien nous sommes contents de voir que ce budget est stable depuis un an et confirme les 20% de réduction constaté il y a un an. Pas de privation, pas de contrainte, nous continuons à chercher encore quelques alternatives à nos achats en supermarché (lait, jus de fruits, biscuit petit-déjeuner, …).

Publicités

A propos GreenerDaddy

Un ancien citadin qui s'essaie aux gestes eco-citoyen et qui y trouve un grand plaisir !
Galerie | Cet article, publié dans écofrugal, zéro déchet, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

6 commentaires pour Un budget zéro déchet

  1. Xavier dit :

    Pour les jus de fruits, je propose l’abstinence: ils sont bourrés de sucres et n’apportent rien au niveau nutritionnel (sauf si fait maison, encore que…)
    Pour le lait, ça va être difficile (j’ai un éleveur qui livre à domicile en bouteille en verre mais une fois par semaine et ça pose des problèmes de conservation. Ça ne doit pas exister partiut, je suis de Nantes)
    Pour les biscuits petit déjeuner là je ne vois pas: à moins de passer au bowl cake. Sympa mais un peu long à faire le matin.

    J'aime

    • Joëlle dit :

      Le lait se congèle très bien. Je l’achète depuis quelque temps déjà à un petit producteur et je le congèle pour pouvoir le conserver. Le seul souci est de penser à le décongeler assez à l’avance.
      Pour le jus de fruits, je suis assez d’accord avec le premier avis.
      Je suis très intéressée par votre démarche et j’essaie de m’en inspirer.

      J'aime

    • GreenerDaddy dit :

      La ferme la plus proche est à 20Min. Pas très loin mais pas sur notre passage. Du coup comme pour vous nous aurions un pb de conservation.

      J'aime

  2. URBAIN CHRISTELLE dit :

    bravo !!! je suis sur le même chemin mais pas si avancée que vous. Pour le jus de fruit : jus d’orange pressé ou jus de pomme frais (à la centrifugeuse) , les épluchures de pomme vont au compost + jus d’ananas frais , les fruits frais : kiwis, clémentines, oranges , pommes, poires bientôt les fraises miam…. le lait j’achète toujours à Carrefour, le lait de producteur, en ville pas facile de trouver une vache à traire , le pain frais remplace les brioches pépites chocolat d.. w..p que j’adorai …avant, avec un peu de miel, pâte à tartiner du day by day . c’est délicieux.

    J'aime

    • GreenerDaddy dit :

      nous avons la chance d’etre en grande couronne et les fermes ne sont pas très loin mais pas forcément sur le chemin. DU coup on privilégie des achats « responsables ». Le lait est celui de la marque des consommateurs pour faire ne notre achat un achat équitable

      J'aime

  3. Emmanuelle dit :

    Chez nous pour le petit déj nous sommes passés au granola. J’achète en vrac et en partie local (les flocons d’avoine du 49, le miel du coin sur le marché, amandes, cacahuètes et raisins le plus près possible, fruits divers que l’on peut faire sécher,…). Ce n’est pas encore la solution idéale car les fruits secs viennent d’Europe et ensuite j’utilise le four 😦 Mais la liste des ingrédients sur les gâteaux me fait tourner de l’oeil alors je n’ai pas le choix 😉 😉

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s