Le syndrôme du « Frigo Vide »

Un sentiment étrange nous a envahit un jour. Cela passe rapidement ou cela prend un peu plus de temps mais on y passe tous.

Cette impression étrange revient sous différentes forme par la suite indirectement.

Essayons d’y voir plus claire…


Cuisiner ses repas

Commencer notre nouvelle méthode de consommation, en réduisant nos déchets, a été un parcours initiatique qui s’est déroulé en plusieurs étapes.

Comme vous l’avez remarqué ( ou vous allez le voir), les courses au supermarché hebdomadaires deviennent très vite un vrai casse-tête car ce format de courses ne correspond plus à nos attentes de réduction des déchets.

Et très vite, le zerowaster débutant, que j’étais, est passé aux achats dans des surfaces alternatives.

Néanmoins, un vrai casse-tête arrivait tous les soirs pour moi : le diner.

J’ouvrai le frigo, et là une angoisse m’envahissait :

  • le frigo est vide
  • je ne sais pas quoi cuisiner (d’où l’utilité d’écrire ses repas la semaine au début ^^)
  • il faut vite fermer la porte sinon le froid s’en va…

Cependant, tous les soirs, tout le monde avait un bon repas et tout le monde était content.

Le temps passe, la cuisine facile était acquise avec nos courses presque zéro déchet avec notre frigo toujours aussi vide.


fruits et legumes de saison

Cet été a été riche en rencontre, on adore ça.

Plus expert en la matière, nous avons préparé nos vacances presque zéro déchet pour avoir un impact minimum sur nos lieux passages.

Le marché était un endroit fétiche dans nos étapes. Et, bien sur, nos sacs en tissu étaient le centre des conversations et finalement, tous les maraichers rencontrés étaient contents de notre initiative et nous encourageaient.

Nos discussions tournaient bien entendu sur les sacs en plastiques et la loi qui venait de passer  : les gens veulent des sacs en plus, les gens ne veulent pas salir leur cabas, les gens veulent bien emballer leur paquet, les gens veulent un sac en plus au cas où, les gens veulent un paquet pour offrir etc etc…

On a finalement eu plus cette impression de sur-consommation de l’emballage que de solutions alternatives.

On ne comprenait pas… alors nous avons observé au marché, au restaurant, dans les magasins, mes parents (car on logeait chez eux)…

Et nous avons fait un constat, qui était le même sentiment pour tout le monde… le syndrome du frigo vide


envelopper dans un cocon

Que représente ce syndrome du frigo vide? Ou encore quel est l’importance du frigo dans la vie de chacun?

Avoir un frigo plein c’est :

  • rassurant
  • « on ne sait jamais si j’en ai besoin »
  • être à l’abri de la faim
  • avoir tout sous la main
  • économique d’acheter en gros

Je me souviens de mes grand-parents et de leur buffet rempli de conserve. Si une conserve était utilisé, il fallait tout de suite la racheter pour que les réserves soient pleines… c’est un héritage de la guerre, ce qui se comprend très bien… mais cette image reste pour la génération d’après, puis celle d’après, puis encore celle d’après… et pourtant la société a changé…

– C’est rassurant d’avoir un sac plastique en plus pour palier aux prochaines courses où là, on prendra encore un plastique pour l’achat suivant, qui nous en donnera un aussi, mais on ne sait jamais…

-C’est économique d’avoir un paquet en plus au cas où j’aurai un paquet aussi à faire car ce n’est pas moi qui l’ait acheté… mais finalement quand y’a un cadeau à faire, le paquet est déjà fait, donc on n’en a finalement pas besoin… (et ce n’est pas économique pour le commerçant qui lui a acheté ce paquet et qui vous l’offre généreusement et doublement)

Finalement, on a tous peur d’avoir un frigo vide…


Refrigerateur plein

J’appelle le syndrome du frigo vide , cette peur viscérale d’être perdu lorsque l’on change ses habitudes pour réduire ses déchets.

Aujourd’hui, en ouvrant mon frigo, j’ai toujours une petite voix qui me dit ‘ »ohlala, mais y’a rien dans ce frigo« , mais cela ne me fait plus peur car je sais que j’ai suffisamment pour préparer un excellent repas.

Aujourd’hui, en allant faire mes courses, j’anticipe mes achats en préparant mes contenants sans oublier quelques petits imprévus et je n’ai plus peur de refuser des sacs plastiques ou de reporter un achat coup de cœur.

Aujourd’hui, je fabrique mes paquets à offrir en recyclant ou en créant : j’imagine la joie lors de l’ouverture et je pense pleinement à cette personne tout le long. Et je ne panique plus en me disant que je n’ai plus de paquet cadeau.

Réfléchissez bien à votre syndrome du frigo vide… car finalement, c’est si simple de réduire ses déchets.

Publicités

A propos GreenerMummy

Soucieuse de l'environnement comme tout le monde, mais une envie de changement immédiat. J'ai alors lancé le blog : https://lunettesecologiques.wordpress.com . Puis en famille le blog : https://greenerfamilyin.fr Et maintenant le blog : https://lancelotdelaremarde.wordpress.com
Galerie | Cet article, publié dans zéro déchet, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

20 commentaires pour Le syndrôme du « Frigo Vide »

  1. Lauraki dit :

    Tellement. Tu m’as enlevé les mots de la bouche. C’est exactement notre constat. Je me suis également mise aux menus hebdo prêts sur l’ardoise de la cuisine pour la semaine. Une autre manière de s’organiser, mais finalement c’est plus simple. On a cependant une marge de manoeuvre si un soir on rentre trop crevé de la journée. Et je ne suis même pas venue au bout de mon menu cette semaine, j’avais tellement fait de grosses quantités pour 2 soupers, qu’on en a mangé 2 fois! Bref, le frigo vide, mais le ventre plein!

    J'aime

  2. oui c’est vrai ! je l’avais sans doute plus avant quand j’avais moins le temps mais je me rends compte que j’arrive à faire le plein de courses une fois par semaine en prenant des produits de base et j’arrive une semaine plus tard avec encore la possibilité de préparer des choses simples. Avec peu on arrive à faire bon aussi ! mais j’ai été élevée dans cet esprit aussi où ma maman n’a jamais acheté un plat préparé et tout était fait maison !

    J'aime

  3. Raph dit :

    J’adore cet article et j’adore aussi mon frigo vide (petite névrose de minimaliste 😉 )
    Ce concept de la peur de manquer est déclinable à l’envie : racheter une paire de chaussures à la rentrée alors que les autres sont encore très bien … mais sait on jamais il y aura peut être pénurie mondiale de bottines d’ici quelques semaines ! Stocker des gels douches ou shampooings pour tenir un siège dès fois que Lorealbeurk fasse faillite …
    Alors forcément le frigo ne fait pas exception à la règle ! Depuis que j’ai compris que NON je ne manquerai de rien je me sens comme Wonderwoman ! Invincible ! On fait des merveilles avec pas grand chose et cette liberté n’a pas de prix.

    J'aime

    • GreenerMummy dit :

      J’ai eu cette idee d’article et de ce nom de syndrome cet été lorsque l’on ecoutait les commerçants nous encourager mais repondre toujours à la demande de lients voulant toujours plus (plus de sacs, plus de papiers, toujours plus de quelquechose). Et le frigo etait un bon exemple qui resumait tout

      J'aime

  4. gunday dit :

    A la maison, le frigo vide est un indicateur!
    Il signifie que dans 1 à 3 semaines, il faudra faire les courses.
    Entre temps, on tire sur le congélateur, les placards, …

    J'aime

  5. Angel dit :

    Ma belle mère dit souvent avec un frigo plein on mange 3 jours, avec un frigo vide, on mange 3 jours. Il suffit d’un peu d’imagination…mais pour moi avec un frigo vide on mange encore une dizaine de jours.
    Merci pour cet article qui me parle vraiment

    J'aime

  6. anne-lise dit :

    Tout a fait d’accord. C’est ce que Béa Johnson appelle le « what-if » ou « au cas-ou » Depuis ce what if sonne comme une ritournelle en tête des que je ne vois plus de provisions dans le frigo….. pas évident de lacher ces vieilles habitudes de ne manquer de rien.

    J'aime

    • GreenerMummy dit :

      Je ne m’etais pas du tout identifié avec le « what if » de Bea Johnson car je ne raisonnais pas sur le « au cas où » mais le bien-etre de posseder plein de choses.
      Les habitudes sont tenaces mais pas impossible 😉

      J'aime

  7. Article très intéressant 🙂 De mon côté je laisse le frigo se vider jusqu’à ce que j’ai besoin de faire de nouvelles courses. Je me rappelle trop bien les frigos pleins à craquer dans ma famille, au point qu’on finissait par jeter certains produits qui avaient passé la date de péremption de plusieurs semaines…

    J'aime

  8. Claire dit :

    Bonjour,
    Je viens d’entendre parler de vous et votre approche m’intéresse car moi même j’essaie d’éviter emballage. Gaspillage,
    Quelle est l’application que vous utilisez pour faire recette avec ce qu’il y a à la maison, ds frigo
    Merci et bravo
    Je vais me coudre des petits sacs, j’utilise souvent un foulard pour transporter mes courses

    J'aime

  9. Nathalie dit :

    J’ai entendu parlé de votre blog à la télé et je l’ai parcouru avec beaucoup d’intérêt. Ce syndrome du frigo vide raisonne en moi,mais je me soigne car je me rends bien compte que ce comportement d’accumuler pour « au cas ou » est ridicule,je m’en suis vraiment rendue compte lorsque cet été j’ai refais ma salle de bain et que je l’ai vidée et là,horreur,des dizaine de gels douche,un stock de déodorants,le comble de tout ça,ces produits je ne les utilise plus car je suis passée aux savons et au déo maison,alors bien sûr,je les ai donnés et je me suis jurée de ne plus renter dans ce travers et ce quelque soit le domaine,d’autant que j’utlise un cabas depuis bien longtemps et que je suis passée aux sacs à vrac. Donc tout n’est pas perdu….

    J'aime

  10. kellyac dit :

    Je viens de découvrir votre blog, et je suis trés touchée par cet article. Voila des idées qui me tournent dans la tete depuis un certain temps sans réussir à les exprimer. Le syndrome du frigo vide, si véridique. Nous sommes encore ne phase d’aprivoisement lui et moi, mais je commence à avoir un certain plaisir à le voir si net la veille du marché, c’est que rien ne s’y perd 🙂

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s